Les HornDogz

HornDogz, c’est une amitié de plus de vingt ans, des anciens du funk quoi. Oui, « des vieux qui forment un groupe jeune » depuis 2011. Mais ce n’est pas moi qui l’ai dit hein. Donc, une vieille amitié mais pas que ! Des pointures de l’univers jazzy et funky…
C’est simple, les membres de HornDogzs sont omniprésents sur la scène funk française et ce depuis les années 90. Ils la renouvellent même. Ils se sont produits avec les plus grands comme Fred WesleyAlpha BlondyGeorge Clinton and Parliament Funkadelic, Bibi Tanga, ou encore Juan Rozoff, pour ne citer qu’eux. Bref, trois musiciens talentueux qui bourlinguent de ville en ville, en France ou à l’étranger. HornDogz a fait vibrer de nombreuses scènes telles que le mythique New Morning (Officiel) à Paris, La Bellevilloise dans le quartier de Ménilmontant, le Café des sports à Paris, le Favela Chic à République, etc etc.

Je disais donc omniprésents… les trois compères ont aussi joué au sein de la Malka Family, célèbre groupe de funk créé en 1988 par Joseph Guigui et Laurent « Isaac » Cohen. Ils font également partie du groupe Gréements de Fortune, qui anime l’émission de Thierry Ardisson, « Salut les Terriens ! ». D’ailleurs les cuivres des Gréements ont participé à leur premier single Movin’on sorti le 7 mai 2012.

Affublés (ou pas) de leur masques de chiens, emblème de leur projet, ils donnent du cuivre, de la voix et de la passion. Loin du « star system » Gilles, Eric et Rico aiment bien aussi les salles de concert intimistes et abordent la scène, le public avec beaucoup de simplicité et d’humour. D’ailleurs ces masques, identité visuelle du groupe n’est autre qu’une résultante de leur nom, HornDogz, trouvé par Lige Curry, le bassiste de Parliament Funkadelic qu’ils remplacent en 2010 sur la tournée française de George Clinton.

« Des cuivres qui ont du chien » (sic Les inrocks). Il faut dire que chez les chiens fous, ça swingue et ça groove, dans un registre peu habituel malgré une dominante funky.
Leur nouvel album #Wooof « est un mix de funk, de jazz et de hip-hop », un mélange de cuivres et de cordes, qu’ils peuvent se permettre grâce à une complicité musicale de longue date et à une virtuosité qui donne toute sa force à leur musique, un panel d’artistes de marque en featuring tels que le grand Fred Wesley, surnommé le « Funkiest Trombone Player Ever », Bibi Tanga, entre autres fondateur des Gréements de Fortune, ou encore Breis, un rappeur londonien en vogue. Rien que les titres In My DNA en featuring avec Fred Wesley et Juan Rozoff et Movin’on, titre phare de l’album, avec Breis, Ty et Peeda donnent un bon avant gout de cet excellent album. Ne vous reste donc plus qu’à le découvrir dans sa totalité. Il vous insufflera sans aucun doute de la bonne humeur et de l’énergie, à consommer sans modération !

Pour info, les HornDogz proposent deux formules, l’une, « Electro set », avec les trois membres fondateurs et machines et la deuxième « Live » avec un batteur, un clavier, parfois un troisième cuivre, et Breis.

Leur prochain concert aura lieu sur le parvis de la mairie du 15ème arrondissement à l’occasion de la fête de la musique, le 21 juin puis à Bonneville (vers Grenoble) le 24 juillet.

Les membres

Gilles Garin, « C-Freak » (trompette, chant et instruments électroniques), a étudié la musique au conservatoire de Boulogne Billancourt. Puis il a participé aux premiers enregistrements de Malka Family en 1991 alors qu’il était étudiant. Il ne quittera le groupe qu’une dizaine d’années plus tard. Il fait également partie du groupe Supreme Jika, du jazz et de la soul aux sonorités sud africaines, fondé en 2011.

Eric Rohner, « Shizzadelic » (chant et sax ténor), musicien d’origine suisse-allemande, joue, entre autres, aux côtés de Juan Rozoff, surnommé le « Prince français », du groupe Grand Slam Funk, et faisait partie de la P-Funk Allstars de George Clinton, formée en 1983, lors de sa tournée en France, ainsi que son acolyte Gilles Garin.

Rico Kerridge, « Adiko » (guitare, chant, composition). Guitariste réputé pour ses solos, à commencer par la balade Take my heart de leur album, en soutien à la voix de Jee Williams. Il accompagne également Juan Rozoff, Bibi Tanga et travaille régulièrement avec Peter Corser, un saxophoniste de très haut niveau.


Quelques liens

Sur Flickr
https://www.flickr.com/photos/131440993@N03/sets/72157654645930605 

Les HornDogz
http://www.horndogz-music.com/

L’album #WOOOF
https://itunes.apple.com/fr/album/wooof/id820309231

Interview de Miguel (ComCom TV)
http://comcomtv.fr/videos/voix-de-garage-une-emission-musicale/24/

Juan Rozoff
http://www.juanrozoff.com/

Entretien avec Dany-O, bassiste (1991, 20 ans après) http://lelixirdudrfunkathus.blogspot.fr/2011/11/malka-family-44-un-entretien-avec-dany.html

Site web de Breis
http://www.breismusic.wordpress.com/

Peter Corser
http://www.petercorser.com/

HornDogz au Bar À l’Expression.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s