Augusta Hure, une femme d’exception

Augusta Hure, née à Sens en 1870 dans une famille de vignerons, n’était a priori pas promise à un avenir particulier. En 1883, suite à la mort de son père, Augusta Hure fut obligée de mettre un terme à sa scolarité pour aider sa mère dans sa nouvelle boutique de modiste installée dans la Grande Rue à Sens. Et pourtant…

De 1895 à 1907, elle voyagea beaucoup avec sa mère. Et en 1907, elle devint membre de la Société des sciences historiques et naturelles de l’Yonne puis membre de la Société préhistorique française en 1913. Et c’est en 1949 qu’elle intègre la Société Archéologique de Sens.

Jusqu’à sa mort en 1953, Augusta Hure reçut de nombreux titres honorifiques dont celui de chevalier de la Légion d’Honneur.

Mais c’est en 1920 qu’elle marqua l’histoire par sa nomination au poste de Conservatrice des Musées de Sens par Lucien Cornet, Maire de Sens de 1893 à 1922, auxquels elle consacra sa vie.

Augusta Hure fut la toute première femme de France à être nommée au poste de Conservateur de musée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s