Il était une Patronne

Ce vitrail de la cathédrale Saint-Etienne offre une vraie parité. Sont représentés quatre Saintes (Paule, Colombe, Béate et Madeleine) et quatre Saints (Savinien, Etienne, Laurent et Potentien).

Après la mort de son époux, Paule (Paula) de Rome, mère de cinq enfants, devient la disciple de Jérôme, secrétaire du Pape. Ils partent ensuite en terre sainte, en Israël afin de traduire la bible de l’Hébreu en Latin, dite “langue vulgaire” (la Vulgate). Paule y construit des monastères et consacre sa vie à dieu et aux pauvres. Elle meurt en 404 à Bethléem.

Plus tard au 9ème siècle, Charlemagne offre les reliques de Sainte Paule (provenant du trésor de la chapelle qu’il avait fait construire à Aix-la-Chapelle) à Magnus, archevêque de la ville de Sens qui l’adopte comme Patronne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s