La brasserie Larché

Plusieurs brasseries ont trôné à Sens au 18ème et 19ème siècles pendant de nombreuses années. L’histoire des brasseurs de Sens est vaste.

En 1887, Auguste Cron, installé à la brasserie de Sens au 5 rue Saint-Didier finit par abandonner la fabrication de bière et devient entrepositaire. En octobre 1945, Bernard Larché rachète le fonds d’entrepositaire à Théodule Mallet, dernier successeur d’Auguste Cron. En 1962, Michel Beau (neveu de Bernard Larché) reprend l’affaire et déménage au 89 rue Bellocier. Lui succède son fils Patrice qui vend l’affaire à France Boissons (groupe Heineken) en 2002. Cette dernière déménagera à Montereau.

Parallèlement, en 1996, la brasserie des Champs nait à Collemiers à l’initiative d’Olivier Vanackere et de quelques amis. En 2002, elle s’installe à Saint-Martin-du-Tertre. Mais elle est mise en liquidation judiciaire en 2004 puis vendue fin 2005 à Patrice et Nadine Beau qui ne veulent pas quitter Sens et souhaitent redonner vie à la bière sénonaise.

Le matériel est entreposé dans la ZI des Sablons puis dans l’entrepôt de la rue Bellocier. Les bières sont de nouveau fabriquées dès janvier 2007 sous la marque Thomas Beckett, nom de l’Archevêque de Canterbury, Saint Patron des brasseries anglaises qui vécut à Sens de 1164 à 1170. Et sous le nom d’Alésia hors de Bourgogne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s